ENSEMBLE TOUT EST POSSIBLE

En nationale 1 : HBH71 26 – 21 Libourne

En nationale 1 : HBH71 26 – 21 Libourne

Publié le 20 novembre 2011
Hazebrouck rugit de plaisir… Desbuquois aura du attendre un mois pour voir les Jaune et Noir réaliser un grand match et battre Libourne sur le score de 26-21. Les récents résultats à l’extérieur pouvaient laisser entrevoir une embellie, les flamands semblaient sur la bonne voie. Mais au coup d’envoi du match, chacun gardait encore en […]

Hazebrouck rugit de plaisir…

Desbuquois aura du attendre un mois pour voir les Jaune et Noir réaliser un grand match et battre Libourne sur le score de 26-21.

Les récents résultats à l’extérieur pouvaient laisser entrevoir une embellie, les flamands semblaient sur la bonne voie. Mais au coup d’envoi du match, chacun gardait encore en mémoire les dernières sorties à Desbuquois des Jaune et Noir, et personne n’espérait revivre le même scénario. D’autant qu’en face le client était sérieux, Libourne, 3ème au classement et 2ème meilleure défense du championnat…

L’entame a tout de suite donné le ton. Les hommes de Thierry Micolon étaient en jambe. En donnant du rythme en attaque, en étant solidaires en défense et avec Anthony Carette impérial dans ses cages, les flamands ont rapidement asphyxié des Libournais complètement perdus. Même après le temps mort demandé par Frédéric Vincent pour stopper l’hémorragie, les Girondins sevrés de solutions offensives ont continué de buter sur le portier flamand et n’ont pu que constater l’écart grandissant au tableau de marque. 10-2 à la 15ème minute. Desbuquois a pris du plaisir, les joueurs aussi. Martin Valent (7buts) en attaque et Eric Fruchart en défense ont parfaitement emmené l’armada Hazebrouckoise pour atteindre la mi-temps sur le score de 15-7.

A la reprise, le scénario s’est répété et l’écart n’a cessé de croître pour atteindre +11 buts (24-13) à la 50ème minute. De son côté, le coach Libournais a continué de chercher la clef de la forteresse flamande, en allant même jusqu’à tenter le coup de la chasuble à 3 reprises. Mais rien n’y a fait. Les locaux étaient trop forts. Alors, même si la fin de match a été “un peu” gâché par un bref trou d’air, les Hazebrouckois encaissant un rapide 6-0 en moins de 6 minutes pour laisser les Aquitains revenir à 24-19 à la 56ème. Le travail avait été fait et c’est Morgan Lyoen (5 buts hier soir) qui a cloturé cette belle soirée sur le score final de 26-21.

Il ne faut pas bouder notre plaisir. Nous avons vu du beau jeu et de l’envie. De la cohésion aussi entre les cadres et les jeunes (Omgba et Beun). Les protégés de Thierry Micolon n’ont encaissé que 21 buts. Les satisfactions sont donc nombreuses. Les Flamands ont montré un visage séduisant et sans aucun doute s’ils parviennent à rééditer de telles performances, ils pourront prétendre de nouveau aux premiers rôles…

Carette, Faye, Omgba 1 but, Deblonde 3, Tami 2, Valent 7, Beun 1, Fruchart 1, Rose 3, Lyoen 5, Desrumeaux 3, Delpont.

Xavier Bollier.